Message de vœux de l’Ambassadeur à l’occasion de la nouvelle année

Chers compatriotes, chers amis,

Je vous présente, en mon nom et au nom de l’ambassade de France au Népal, mes meilleurs vœux pour 2017.

Ce sera une année très importante pour la France, avec l’élection présidentielle des 23 avril et 7 mai prochains, qui sera suivie les 11 et 18 juin par les élections législatives.

Vous avez été informés par un courriel du MAEDI de la nécessité de tenir à jour votre situation électorale et serez ainsi en mesure de voter pour ces élections majeures. Je vous invite à participer à l’ensemble de ces scrutins, gage de la vitalité de notre démocratie.

Dans un monde marqué en 2016 par de nombreuses situations qui peuvent faire douter de la solidité, voire de la sagesse des démocraties, la France peut être fière de ses institutions, avec une Constitution stable depuis 1958, moyennant les amendements nécessaires au fil du temps, et une remarquable cohérence des pouvoirs publics. La contrepartie de cette fierté, c’est la participation des citoyens au fondement de la démocratie : l’élection de leurs représentants.

Ces deux dernières années ont été marquées par le terrorisme sur le territoire national comme à l’étranger. Le Népal, fort heureusement, n’a pas été frappé mais nous devons rester vigilants et observer les consignes de sécurité reçues de nos pouvoirs publics et concertées avec les autorités locales. Soyons d’autant plus prudents lors de nos déplacements internationaux. Dans ce domaine aussi, je suis fier de constater notre solidarité active avec nos alliés et partenaires, notamment l’Allemagne frappée récemment comme nous le 14 juillet par un acte de terrorisme aveugle. L’Union européenne a engagé, sous notre impulsion, un renforcement de sa politique de sécurité et de défense. A Katmandou aussi, nous sommes engagés dans une concertation pragmatique avec nos partenaires.

Cette ambassade exerce en permanence la mission de vigilance et de protection de nos compatriotes qui lui incombe. Je remercie tous ceux qui lui apportent leur concours – responsables d’îlots, associations comme la société de Bienfaisance – au bénéfice de la communauté. J’invite aussi nos compatriotes qui nous lisent en France à ne pas hésiter à venir visiter ce pays magnifique et accueillant qu’est le Népal. Qu’ils veillent aux précautions nécessaires que rappellent ce site et celui des « conseils aux voyageurs » afin d’éviter les déconvenues voire les tragédies auxquelles conduisent les voyages mal préparés.

2016 s’est achevée avec des signaux très encourageants pour l’économie française, avec une diminution remarquée du nombre de chômeurs. La vitalité de notre rayonnement international y est pour beaucoup. Je salue la présence économique de nos compatriotes ou de nos amis népalais représentant les intérêts d’entreprises françaises. L’année écoulée a vu la remise d’une étude de faisabilité prometteuse pour le télécabine à Katmandou et la conclusion de contrats pour la livraison d’appareils Airbus et ATR supplémentaires au Népal, ainsi que des accords porteurs d’avenir dans le domaine de la sécurité documentaire. Il reste bien entendu beaucoup à faire, notamment dans les énergies renouvelables, gage de succès à long terme de l’accord de Paris sur le climat et je me tiens à disposition de nos entreprises pour les soutenir auprès du gouvernement népalais.

Comme par le passé,l’Alliance française de Katmandou reste le pilier de notre action culturelle et linguistique au Népal. Au bout d’une année en poste, je suis frappé par sa vitalité qui reflète le fort intérêt des jeunes et moins jeunes Népalais pour notre pays. Avec le soutien du gouvernement français mais aussi le nécessaire engagement d’entreprises que j’en remercie et surtout l’inlassable activité de sa Directrice et de son équipe, l’Alliance française s’installe en janvier dans de nouveaux locaux. Je ne doute pas qu’elle en tire encore plus de succès.

Mes collaborateurs et moi-même exerçons l’ensemble de ces missions avec un effectif réduit mais stabilisé.

Nos locaux évoluent. Après des travaux de renforcement effectués en 2016, qui garantissent la pérennité de l’ambassade même en cas de nouveau séisme violent, nous devrions pouvoir engager en 2017 sa reconstruction complète. La Résidence de France a déménagé le 1er janvier pour une nouvelle localisation à Chundevi, mieux adaptée que celle de Bansbari. Je me propose de vous y accueillir quand les conditions techniques le permettront.

En vous renouvelant mes meilleurs vœux pour l’année qui s’ouvre,

Yves Carmona
Ambassadeur de France au Népal
le 01 janvier 2017

Dernière modification : 02/01/2017

Haut de page