Maladie, aggressions

ACCIDENTS, MALADIE

Il n’y a pas de services d’urgences mobiles, type SAMU, au Népal. Seule la ville de Katmandou dispose d’un service, limité, d’ambulances partiellement médicalisées :

- Emergency Transport service, téléphone 9841498346.

Dans la plupart des cas, le transport des blessés se fait en véhicules non spécialisés (ambulances ordinaires, taxis...) par des gens non formés : dans toute la mesure du possible, aidez-les de vos conseils, voire dirigez les opérations. Vous trouverez quelques conseils de base dans le livret de sécurité.

Sauf extrême urgence, faites conduire le blessé dans l’un des bons hôpitaux de la vallée. Nous conseillons les établissements suivants, qui ont un service d’urgences 24/24 :
- le NORVIC, à Thapatali, tél 4258554
- le B& B hospital, à Satdobato Patan, tél 5535739

- En cas d’accident de la route, les secours peuvent empirer la situation en déplaçant les blessés de façon inappropriée. Faites ce que vous pouvez pour immobiliser les blessés sur un support rigide avant tout déplacement.

Le transport en hélicoptère n’est pas toujours possible ; en tout état de cause il est long à organiser et les compagnies (privées) d’hélicoptères exigent un paiement d’avance ou une garantie que seule votre agence de voyage, peut fournir. Appelez- les.

AGRESSION

En cas d’agression, portez immédiatement plainte auprès de la police, si possible de la Police Touristique, puis contactez l’ambassade :

Durant les heures et jours ouvrables, utilisez les numéros normaux de l’ambassade ou présentez-vous à la porte.

En dehors des heures et jours ouvrables, et en cas d’urgence uniquement, un numéro de téléphone de permanence est disponible.

En cas d’agression sexuelle, contactez d’abord un hôpital pour un examen.
Vous trouverez la liste des établissements recommandés à la fin du livret de sécurité destinés aux résidents, qui contient aussi des conseils et renseignements utiles aux non résidents. Vous pouvez aussi consulter cette liste.

Victimes à l’étranger : pour plus d’information, consulter http://www.diplomatie.gouv.fr/fr/co...

Dernière modification : 25/04/2015

top of the page