Intervention de M l’Ambassadeur à l’Alliance Française à l’occasion de la journée de la Francophonie

Katmandou, le 24 mars 2017

— 
Excellences, cher Baher Helmy, Ambasadeur d’Egypte, cher Jörgen Giovanni Frieden, ambassadeur de Suisse, cher Christian Manhart, Directeur de l’UNESCO au Népal, chère Madame Pratima Pandé, Présidente du comité de l’Alliance française de Katmandou, chère Véronique, chers amis,

Tous mes remerciements à Jörgen qui finance cette soirée, chokran á Baher qui nous apporte de nombreux lots et un stand égyptien de papyrus et de dégustation, chokran, et en son absence à M.Basant Chaudhary, consul honoraire du Maroc qui a offert de nombreux lots pour la tombola et les différentes compétitions de la semaine.
Et merci à toute l’équipe de l’AFK qui a organisé cette soirée et cette semaine de la francophonie.

1/ qu’est-ce que la francophonie ?
Avec un f minuscule, c’est le fait de parler français
Avec un F majuscule, c’est une OI, l’OIF

L’Organisation internationale de la francophonie (OIF) est une institution dont les membres (des États ou gouvernements participants) partagent ou ont en commun la langue française et certaines valeurs, notamment, les droits humains la diversité culturelle, la paix, la gouvernance démocratique, la consolidation de l’état de droit, la protection de l’environnement.
Elle regroupe 84 États ou gouvernements (54 membres de plein droit, 4 membres associés et 26 observateurs), soit plus de 900 millions d’habitants répartis sur les cinq continents représentant 14 % de la population mondiale, 14 % du revenu national brut mondial et 20 % des échanges mondiaux de marchandises.
En 2050, leur population devrait atteindre 1,5 à 2 milliards de personnes, dont 700 millions de locuteurs de français.

La France est le premier contributeur à son budget et accueille le secrétariat de l’OIF ainsi que l’AUF et TV5, chaîne multinationale. Pour autant, l’OIF est indépendante de la France et fonctionne selon la règle du consensus.

A quoi sert l’OIF ?
Coopération pour la promotion de la langue française et l’amélioration de son enseignement.

Concertation politique à tous les niveaux.
Les Chefs d’Etat et de Gouvernement, grâce aux sommets tenus tous les deux ans. Le XVIe Sommet de la Francophonie a eu lieu les 26 et 27 novembre 2016 à Antananarivo (Madagascar).

La Conférence ministérielle de la Francophonie (CMF) se réunit chaque année afin d’assurer la continuité politique du Sommet. Les États et gouvernements membres ou observateurs du Sommet y sont représentés par leur ministre des Affaires étrangères ou le ministre chargé de la Francophonie.

La CMF a pour mission de veiller à l’exécution des décisions arrêtées lors d’un Sommet et de préparer le Sommet suivant. Elle se prononce sur les grands axes de l’action multilatérale francophone.

2/ Plus généralement, pourquoi parler français alors que l’anglais suffit pour se faire comprendre ?

2.1 Quelle meilleure réponse que celle de Mme Mikaëlle Jean, la SG de la Francophonie : « Le but n’est pas de se positionner contre l’anglais, mais d’être pleinement ce qu’on est". Elle rappelle que le français est la seule langue, avec l’anglais, à être parlée sur les cinq continents, un bassin de 212 millions de personnes qui parlent tous les jours le français. Et elle ajoute :
« Il faut être décomplexé quand on est francophone : nous avons donné à la langue anglaise des milliers de mots »

2.2 La francophonie et la francophilie constituent pour la France et ses partenaires francophones une opportunité économique majeure. Les enjeux sont immenses. L’ensemble des pays francophones représente 16% du PIB mondial et connaît un taux de croissance de 7%.
Parmi ces enjeux économiques, le tourisme constitue au Népal un secteur par excellence d’exercice de la francophonie. Parmi les touristes venant au Népal, les francophones constituent un groupe important. Au-delà de leur nombre, ils restent longtemps, dépensent beaucoup et créent de l’emploi.
La gastronomie est aussi un domaine par excellence de francophonie. Le vocabulaire français s’est imposé dans le bagage des cuisiniers du monde entier et à KTM aussi, les établissements de formation prennent conscience de l’intérêt de leurs étudiants à une initiation au français.

2.3 Autre enjeu, les Opérations de Maintien de la Paix (OMP) des Nations Unies.
Les troupes népalaises constituent le 5ème contingent international et interviennent fréquemment en environnement francophone, raison pour laquelle leurs dirigeants, avec le soutien du MAEDI, ont décidé d’intensifier leur formation en français qu’assure l’AFK.

Cela contribue à la fois à la qualité de leurs interventions sur le terrain et la réputation internationale du Népal.

Pour conclure, à l’issue d’une journée au cours de laquelle j’ai été, je cite un bon ami italien francophone, „au four et au moulin „ , je ne voudrais pas terminer sans un peu de littérature française inspirée par la gastronomie..

L’auteur des lignes que je vais reprendre évoque son retour dans la maison familiale, un jour d’hiver où sa mère lui propose pour le réchauffer un peu de thé avec un gâteau. Je cite :

„A l’instant même où la gorgée mêlée des miettes du gâteau toucha mon palais, je tressaillis, attentif à ce qui se passait d’extraordinaire en moi. Un plaisir délicieux m’avait envahi, isolé, sans la notion de sa cause. Il m’avait aussitôt rendu les vicissitudes de la vie indifférentes, ses désastres inoffensifs, sa brièveté illusoire de la même façon qu’opère l’amour, en me remplissant d’une essence précieuse : ou plutôt cette essence n’était pas en moi, elle était moi. D’où avait pu me venir cette puissante joie ? Je sentais qu’elle était liée au goût du thé et du gâteau, mais qu’elle le dépassait infiniment, ne devait pas être de même nature. D’où venait-elle ? „
Suit un long passage sur ses efforts pour trouver l’origine de cette émotion. Je reprends :

„ et tout d’un coup le souvenir m’est apparu. Ce goût, c’était celui du petit morceau de madeleine que le dimanche matin à Combray (parce que ce jour-là je ne sortais pas avant l’heure de la messe), quand j’allais lui dire bonjour dans sa chambre, ma tante Léonie m’offrait après l’avoir trempé dans son infusion de thé ou tilleul. La vue de la petite madeleine ne m’avait rien rappelé avant que je n’y eusse goûté“. Je reprends un peu plus loin : „quand d’un passé ancien rien ne subsiste, après la mort des êtres, après la destruction des choses, seules, plus frêles mais plus vivaces, plus immatérielles, plus persistantes, plus fidèles, l’odeur et la saveur restent encore longtemps, comme des âmes, à se rappeler, à attendre, à espérer, sur la ruine de tout le reste, à porter sans fléchir, sur leur goutelette presque impalpable, l’édifice immense du souvenir.“

Certains l’auront reconnu, c’était Marcel Proust, „à la recherche du temps perdu“ et peut-être qu’un jour, le macaron de Katmandou jouera pour vous le rôle de la madeleine de Proust.

JPEG JPEG

ANNEXE
Liste des 84 États et gouvernements membres de plein droit, membres associés et observateurs de l’Organisation internationale de la Francophonie
54 membres de plein droit
• Albanie • Andorre • Arménie • Belgique • Bénin • Bulgarie • Burkina Faso • Burundi • Cabo Verde • Cambodge • Cameroun • Canada • Canada/Nouveau-Brunswick • Canada/Québec • Centrafrique • Comores • Congo • Congo (RD)
• Côte d’Ivoire • Djibouti • Dominique • Égypte • ERY de Macédoine • France • Gabon • Grèce • Guinée • Guinée-Bissau • Guinée équatoriale • Haïti • Laos • Liban • Luxembourg • Madagascar • Mali • Maroc
• Maurice • Mauritanie • Moldavie • Monaco • Niger • Roumanie • Rwanda • Sainte-Lucie • Sao Tomé-et-Principe • Sénégal • Seychelles • Suisse • Tchad • Togo • Tunisie • Vanuatu • Vietnam • Wallonie-Bruxelles (Fédération)
4 membres associés
• Chypre • Ghana • Qatar • Nouvelle-Calédonie
26 observateurs
• Argentine • Estonie • Pologne • Autriche • Géorgie • Serbie • Bosnie-Herzégovine • Hongrie • Slovaquie • Canada/Ontario • Kosovo • Slovénie • Corée du Sud • Lettonie • Tchèque (République) • Costa Rica • Lituanie • Thaïlande • Croatie • Mexique • Ukraine • Dominicaine (République) • Monténégro • Uruguay • Émirats arabes unis • Mozambique

Dernière modification : 31/03/2017

Haut de page