Déclaration de la présidence au nom de l’Union européenne en réponse à la déclaration des Maoïstes annonçant qu’ils mettaient fin au cessez-le-feu unilatéral (5 janvier 2006)

L’UE déplore vivement que le CPN M ait annoncé qu’il mettait fin à son cessez le feu. Sans relâche (et en dernier lieu dans la déclaration de la présidence du 31 décembre 2005), l’UE a invité les Maoïstes à mettre définitivement fin aux violences et autres violations des droits de l’homme, ainsi qu’aux actions compromettant la réalisation des projets de développement ; le cessez le feu ainsi que l’accord dégagé avec l’alliance politique des sept partis lui avaient semblé prometteurs. La décision de mettre fin au cessez le feu constitue un pas en arrière.
L’UE fait observer que le cessez le feu des Maoïstes avait été salué par le peuple népalais et elle est profondément déçue que le gouvernement népalais n’ait pas répondu à ce vif désir de paix par l’annonce d’une trêve.

Il demeure capital que toutes les parties concernées prennent immédiatement des mesures pour faire cesser complètement les hostilités et pour œuvrer en faveur d’un dialogue national sans exclusive au Népal en vue de remédier pacifiquement aux causes profondes du conflit.
L’UE rappelle à toutes les parties en présence dans le conflit l’importance des droits de l’homme et la nécessité de respecter les obligations qui leur incombent en vertu du droit humanitaire international.

La Bulgarie et la Roumanie, pays en voie d’adhésion, la Turquie, et la Croatie et l’ancienne République yougoslave de Macédoine, pays candidats, l’Albanie, la Bosnie, Herzégovine et la Serbie ,Monténégro (1), pays du processus de stabilisation et d’association et candidats potentiels, l’Islande, le Liechtenstein et la Norvège, pays de l’AELE membres de l’Espace économique européen, ainsi que l’Ukraine et la république de Moldavie, se rallient à la présente déclaration.

(1) La Croatie et l’ancienne République yougoslave de Macédoine continuent à participer au processus de stabilisation et d’association.

Dernière modification : 12/01/2006

Haut de page