Déclaration de la présidence au nom de l’Union européenne - fermeture de la Radio Sagamartha (27 novembre 2005)

L’UE continue d’être profondément préoccupée par les mesures prises par le gouvernement népalais en vue d’imposer et de faire appliquer des restrictions à caractère répressif au fonctionnement des médias dans ce pays. Comme elle l’a déjà indiqué, les amendements contenus dans la nouvelle ordonnance sur les médias enfreignent le droit universel à la liberté d’expression.

Par conséquent, l’UE condamne la saisie d’équipements radio par les forces de sécurité dans les locaux de la station Sagamartha FM à Katmandou intervenue le 27 novembre.

L’UE appelle une nouvelle fois le gouvernement du Népal à respecter les droits fondamentaux garantis par la Constitution du Royaume du Népal et à permettre au peuple népalais d’exercer son droit universel à la liberté d’expression.

Dernière modification : 06/12/2005

Haut de page