Déclaration de la présidence au nom de l’Union européene (3 février 2005) relative à la dissolution du gouvernement multipartite au Népal

DECLARATION DE LA PRESIDENCE AU NOM DE L’UNION EUROPEENNE SUR
LA SITUATION AU NEPAL
(3 février 2005)

L’UE EST PROFONDEMENT PREOCCUPEE PAR LA DISSOLUTION DU GOUVERNEMENT
MULTIPARTITE DU NEPAL ET PAR LA DECISION DU ROI D’ASSUMER LE POUVOIR
EXECUTIF. CETTE INITIATIVE CONSTITUE UN GRAVE REVERS POUR LA
DEMOCRATIE MULTIPARTITE. L’UE S’EST TOUJOURS PRONONCEE EN FAVEUR
D’UNE DEMOCRATIE MULTIPARTITE ET D’UNE MONARCHIE CONSTITUTIONNELLE AU
NEPAL. DANS LA SITUATION ACTUELLE, L’UE CONSIDERE QU’IL N’Y A PAS
D’AUTRE SOLUTION QU’UN GOUVERNEMENT LARGEMENT REPRESENTATIF. LA
DEMOCRATIE NE SAURAIT ETRE PRESERVEE PAR L’EXCLUSION DES FORCES
DEMOCRATIQUES LEGITIMES DES PROCESSUS DECISIONNELS.
L’UE APPELLE A UN RETABLISSEMENT RAPIDE DE LA DEMOCRATIE MULTIPARTITE
AU NEPAL AFIN QUE LES ASPIRATIONS DU PEUPLE NEPALAIS SOIENT MIEUX
PRISES EN COMPTE.

L’UE S’INQUIETE PROFONDEMENT DES RESTRICTIONS QUI AURAIENT ETE
IMPOSEES AUX REPRESENTANTS DU MONDE POLITIQUE ET DE LA SOCIETE
CIVILE. ELLE RAPPELLE A CET EGARD QU’IL EST NECESSAIRE DE GARANTIR LE
RESPECT DES DROITS CIVILS ET POLITIQUES. L’UE SOULIGNE A NOUVEAU
QU’ELLE EST SERIEUSEMENT PREOCCUPEE PAR LA CRISE QUE CONNAIT
ACTUELLEMENT LE NEPAL EN MATIERE DE DROITS DE L’HOMME DU FAIT DES
VIOLATIONS MULTIPLES ET SYSTEMATIQUES PERPETREES PAR LES DEUX PARTIES
AU CONFLIT. L’UE RAPPELLE QUE LE NON-RESPECT PERSISTANT PAR LE NEPAL
DES NORMES INTERNATIONALES ETABLIES EN MATIERE DE DROITS DE L’HOMME
ET DE DROIT HUMANITAIRE AURA DE GRAVES REPERCUSSIONS POUR L’IMAGE DE
CE PAYS AUPRES DE LA COMMUNAUTE INTERNATIONALE.

L’UE EST FERMEMENT CONVAINCUE QU’UNE SOLUTION NEGOCIEE ET FONDEE SUR
LES PRINCIPES DEMOCRATIQUES CONSTITUE LA SEULE FACON ACCEPTABLE ET
DURABLE DE METTRE UN TERME AU CONFLIT EN COURS.
ELLE CONTINUE DE PENSER QU’IL N’Y A PAS DE SOLUTION MILITAIRE
ACCEPTABLE AUX PROBLEMES DU NEPAL ET QUE TOUTE RECHERCHE DE SOLUTION
PAR DES MOYENS MILITAIRES AURA POUR SEUL EFFET D’ACCENTUER ET DE
PROLONGER LES SOUFFRANCES DU PEUPLE NEPALAIS.

Dernière modification : 22/07/2005

Haut de page